CNRS


Rechercher


Accueil > Activités scientifiques

2017

par Guillaume Chastanet - publié le , mis à jour le


Des aimants liquides

Des chercheurs de l’Institut de chimie de Strasbourg et de l’Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (CNRS/Université de Strasbourg) viennent de mettre au point des matériaux magnétiques liquides, et donc purs, à basse température (70°C). Les propriétés ferro- et antiferromagnétiques sont observées dans les solides et jusqu’à présent, seules des solutions ou des suspensions présentant des propriétés magnétiques diluées avaient été préparées. Ces sels, à bas point de fusion, allient les propriétés des liquides ioniques à celle des complexes moléculaires ferro- ou antiferromagnétiques. Cette première fait l’objet d’une parution dans le Dalton Transactions.

L’information complète sur le site de l’INC.

Towards ionic liquids with tailored magnetic properties : bmim+ salts of ferro- and antiferromagnetic CuII3 triangles , A. K. Boudalis, G. Rogez, B. Heinrich, R.G. Raptis, P. Turek Dalton Trans. 2017, 46, 12263.


Suivre la dynamique ultrarapide d’état magnétique grâce à un laser à rayons X

Pour la première fois, un consortium international est parvenu à suivre en temps réel à l’échelle de la femtoseconde, la réorganisation structurale d’un complexe métallique durant une transition magnétique photo-induite. Cela a été permis par le développement de sources de rayons X intenses et cohérentes aux temps courts.

L’info complète :

Coherent structural trapping through wave packet dispersion during photoinduced spin state switching, H.T. Lemke, K.S. Kjær, R. Hartsock, T.B. van Driel, M. Chollet, J.M. Glownia, S. Song, D. Zhu, E. Pace, S.F. Matar, M. M. Nielsen, M. Benfatto, K. J. Gaffney, E. Collet, M. Cammarata Nature Comm. 2017, 8, 15342.


L’atome : ultime étape dans la miniaturisation du stockage de l’information

Des chercheurs de l’Institut des sciences chimiques de rennes (CNRS/Université de Rennes 1), du Collège de France, de l’Ecole normale supérieure de Lyon, de l’Eidgenössische technische hochschule Zürich (ETH), du Paul Scherrer institute et du Lawrence Berkeley national laboratory, proposent une synthèse originale qui permet d’obtenir des atomes présentant un effet mémoire isolés à la surface de nanoparticules de silice. Ultime étape de la miniaturisation du stockage de l’information… Ce travail fait l’objet d’une publication dans la revue ACS Central Science

L’information complète sur le site de l’INC.
.

Magnetic Memory from Site Isolated Dy(III) on Silica Materials, F. Allouche, G. Lapadula, G. Siddiqi, W.W. Lukens, O. Maury, B. Le Guennic, F. Pointillart, J. Dreiser, V. Mougel, O. Cador, and C. Copéret ACS Central Sci. 2017, 3, 244.


De nouveaux matériaux moléculaires magnétiques à mémoire

Aller vers des molécules magnétiques multifonctionnelles et commutables pour des dispositifs à mémoire miniatures est le but que cherchent à atteindre de nombreux scientifiques. Pour y parvenir, des chercheurs du Laboratoire des multimatériaux et interfaces (CNRS/Université Claude Bernard Lyon1) ont assemblé des métaux et des radicaux libres qui portent tous des moments magnétiques. Ils espèrent ainsi pouvoir faire varier les propriétés magnétiques en intervenant soit sur le magnétisme des radicaux, soit sur celui des métaux.. Ce résultat qui élargit le champ des possibles pour l’élaboration de matériaux moléculaires magnétiques commutables est publié dans Journal of the American Chemical Society.
L’information complète sur le site de l’INC.

Room Temperature Magnetic Switchability Assisted by Hysteretic Valence Tautomerism in a Layered Two-Dimensional Manganese-Radical Coordination Framework, A. Lannes, Y. Suffren, J.B. Tommasino, R. Chiriac, F. Toche, L. Khrouz, F. Molton, C. Duboc, I. Kieffer, J.-L. Hazemann, C. Reber, A. Hauser, and D. Luneau J. Am. Chem. Soc. 2016, 138, 16493.


Une face cachée des lanthanides

Chemists have synthetized—and for the first time experimentally analyzed—a molecule based on an extremely unstable form of thulium, one of the lanthanide metals whose startling properties lend them to a myriad of applications.

CNRS news

Divalent Thulium Triflate : A Structural and Spectroscopic Study, M. Xémard, A. Jaoul, M. Cordier, F. Molton, O. Cador, B. Le Guennic, C. Duboc, O. Maury,C. Clavaguéra,G.Nocton Angew. Chem. Int. Ed.. 2017, ,


Molécules magnétiques déposées sur surface : du nouveau en spintronique

Miniaturiser les supports des dispositifs de stockage d’information binaire est aujourd’hui un enjeu fort en spintronique. Des molécules magnétiques susceptibles de remplir cette mission sont déjà connues. Mais pour les insérer dans nos appareils numériques, encore faut-il les déposer sur une surface pour les séparer les unes des autres et les manipuler sans qu’elles perdent leur propriété de bistabilité (état 0 ou 1). Un véritable challenge que les chercheurs de l’Institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay (CNRS/Université Paris-Sud) ont relevé. Ces travaux sont parus dans la revue Nature Comm..

Schéma du complexe moléculaire magnétique greffé sur une surface ferrimagnétique d’oxyde de fer. © Victoria Campbell (CNRS) / Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay Cycle d’hystérèse magnétique (en fonction du champ magnétique) de la surface magnétique (en rouge) et des molécules individuelles greffées (en bleu), à température égale à 2 kelvin. © Talal Mallah (Université Paris Sud) / Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d’Orsay


L’actualité complète sur le site CNRS de l’INC.

Référence

Engineering the magnetic coupling and anisotropy at the molecule–magnetic surface interface in molecular spintronic devices, V. Campbell, M. Tonelli, I. Cimatti, J.-B. Moussy, L.Tortech, Y.J. Dappe, E. Rivière, R. Guillot, S. Delprat, R. Mattana, P. Seneor, P. Ohresser, F. Choueikani, E. Otero, F. Koprowiak, V. Gopal Chilkuri, N. Suaud, N. Guihéry, A. Galtayries, F. Miserque, M.-A. Arrio, P. Sainctavit & T. Mallah, Nat. Comm. 2016, DOI : 10.1038/ncomms13646